Volet 1. L'armée et les soldats Volet 2. L'arrière et les civils Volet 3. L'après-guerre et la mémoire Partie 3.1. Sortir de la guerre Partie 3.2. Se souvenir et honorer Chapitre 3.2.1. Le retour des corps et les sépultures militaires Chapitre 3.2.2. Les honneurs Chapitre 3.2.3. Les commémorations Chapitre 3.2.4. Les monuments aux morts Chapitre 3.2.5. Les anciens combattants Chapitre 3.2.6. Les écrits et témoignages

3.2. Se souvenir et honorer

En une formule, Antoine Prost a résumé l'expression d'une mémoire consensuelle au lendemain de la Première Guerre mondiale : "Pour honorer la génération perdue, la République a élaboré un ensemble tragique : unité de temps, le 11 novembre ; unité de lieu, les monuments aux morts ; unité d'action, la cérémonie commémorative". Dès le lendemain de la guerre et jusqu'à nos jours, la problématique du souvenir a dépassé le cercle familial et s'est imposée dans la sphère publique, avec force et visibilité dans les années vingt, plus occasionnellement par la suite. Il s'agit de se souvenir de la guerre, du sacrifice consenti par les hommes qui ont combattu sous les drapeaux et en particulier de ceux qui y ont laissé leur vie.

Le souvenir a pris différentes formes, du retour des corps et des sépultures aux monuments aux morts, en passant par les cérémonies publiques et les témoignages honorifiques individuels. Les anciens combattants, à travers les mouvements associatifs notamment, ont joué un rôle très important dans la perpétuation du souvenir.

1/ Le premier chapitre est consacré au retour des corps et aux sépultures. Pendant la guerre et surtout dès la fin des hostilités, l'identification des soldats morts ou disparus a été une préoccupation importante, tout comme la transfert des corps et, sur le plus long terme, les inhumations, l'entretien des sépultures et des cimetières, les visites sur les tombes.

2/ Le deuxième chapitre est consacré aux honneurs rendus, à titre individuel, aux victimes de la guerre : les distinctions honorifiques, les diplômes et quelques artefacts en sont la matérialisation.

3/ Le troisième chapitre est consacré aux différentes formes de commémoration : l'action des associations et autres organismes, les fêtes et cérémonies mémorielles, les livres d'or, les parrainages de villes sinistrées, la dénomination des lieux et des édifices, les arts commémoratifs (portrait, sculpture, décor), les trophées de guerre, les expositions et spectacles, les drapeaux, les insignes.

4/ Le quatrième chapitre est consacré aux monuments aux morts situés dans toutes les communes d'Ille-et-Vilaine ainsi qu'à quelques monuments extérieurs au département.

5/ Le cinquième chapitre est consacré aux anciens combattants : à la fois au suivi exercé par l'administration et à l'action des associations d'anciens combattants, comme des secours de secours mutuels.

6/ Le sixième chapitre est consacré aux écrits et témoignages laissés, à l'issue du conflit, par des contemporains de la Grande Guerre ou bien postérieurs.



Géolocalisation


Participer, partager, travailler