Volet 1. L'armée et les soldats Volet 2. L'arrière et les civils Partie 2.1. Administrer le département Chapitre 2.1.1. Le fonctionnement des administrations et la vie politique Chapitre 2.1.2. La protection des populations Chapitre 2.1.3. L'information des populations Chapitre 2.1.4. Le maintien de l'ordre et la justice Chapitre 2.1.5. L'économie de guerre Sous-chapitre Mobilisation humaine Sous-chapitre Argent de la guerre Sous-chapitre Réquisitions et ravitaillement Sous-chapitre Activités économiques Sous-chapitre Transports, communication et travaux publics Partie 2.2. Vivre à l'arrière Volet 3. L'après-guerre et la mémoire

Mobilisation humaine

Le chapitre consacré à l'économie de guerre s'ouvre par la contribution des hommes et des femmes à cette économie, qu'on peut qualifier de mobilisation humaine à l'arrière, par allusion à la mobilisation des soldats au front, toutes proportions gardées.

Outre l'envoi d'un grand nombre de troupes sur le front, la mobilisation se traduit par des mesures d'exception destinées à maintenir à l'arrière un ensemble de citoyens masculins indispensables au bon fonctionnement administratif, au ravitaillement des populations civiles et des unités militaires en campagne et enfin au soutien d'un effort de guerre essentiellement tributaire de l'appareil de production industrielle. Un arsenal législatif et réglementaire est mis en place pour veiller à la mobilisation de tous, dans les rangs de l'armée prioritairement ou dans des emplois utiles à l'effort de guerre (voir les lois Dalbiez et Mourier, votées respectivement les 17 août 1915 et 10 août 1917). Les administrations du temps de paix et des instances spécifiques concourent à la mise en oeuvre de cette mobilisation humaine. Si quelques notices concernent la main-d'oeuvre artisanale et commerciale ou la main-d'oeuvre industrielle (notamment les ouvrières en confection à domicile et le personnel de l'arsenal), c'est le thème de la main-d'oeuvre agricole qui est le plus développé, et notamment l'emploi de sursitaires ou de militaires en permission ou en détachement. Ceux-ci, affectés depuis les différents dépôts du département, constituent des "équipes". Les détenus civils et les prisonniers de guerre ennemis apparaissent ici sous l'angle de leur emploi comme main-d'oeuvre agricole.

Avec différentes communes du département, c'est la préfecture d'Ille-et-Vilaine qui offre le plus d'informations sur le thème de la mobilisation humaine. S'y ajoutent des fonds en provenance des tribunaux de première instance et justices de paix, des conseils de prud'homme de Rennes et Fougères, de l'inspection du travail, de la chambre de commerce et d'industrie de Saint-Malo.

POUR ALLER PLUS LOIN

En complément des notices, on pourra consulter le développement qui a été apporté sur "L'emploi des militaires pour les travaux agricoles", pour mieux comprendre le contexte.




Boite à outils

DANS LE GUIDE DES SOURCES

Sur cette thématique de la mobilisation humaine, les chapitres ou sous-chapitres complémentaires sont les suivants :

- dans le volet 1 : soldat prisonnier de guerre (pour la gestion des prisonniers) ; l'armement (pour l'Arsenal de Rennes)

- dans le volet 2 : fonctionnement des administrations (pour les documents généraux : délibérations...) touchant à la mobilisation ; maintien de l'ordre (pour la surveillance des syndicats et les grèves) ; transports (pour l'emploi des prisonniers de guerre)

- dans le volet 3 : démobilisation et réinsertion

SOURCES ARCHIVISTIQUES

- les archives militaires, au Service historique de la défense (principalement la série N), sur les lois Dalbiez et Mourier et l'emploi de différents types de main-d'oeuvre.

- comme sur tout sujet, il faut également penser à consulter les documents généraux produits par les départements et les communes, à savoir les registres de délibérations, registres des arrêtés, registres de correspondances, ainsi que la presse locale.

RESSOURCES EN LIGNE

- sur le camp de triage de La-Ferté-Macé :
http://patrimoinecarceral.blogspot.fr/2012/03/le-camp-de-triage-de-la-ferte-mace.html

BIBLIOGRAPHIE GENERALE

BARD Christine, Les femmes dans la société française au 20e siècle, Paris, Armand Colin, 2001, pp. 20-27 (chapitre 1 : Les effets de la Grande Guerre).

JOUVE Franck, JOUVE Michèle, La vraie histoire des femmes de 14-18, Paris, Chronique, 2013, 139 p.

MORIN-ROTUREAU Evelyne, « Les femmes à l'usine », dans Françaises en guerre 1914-1918, Paris, Autrement, 2013, pp. 24-27.

RIDEL Charles, Les Embusqués, Paris, Armand Colin, 2007.

ZANCARINI-FOURNEL Michelle, « Travailler pour la patrie ? », dans Françaises en guerre 1914-1918, Paris, Autrement, 2013, pp. 15-23.

ZANCARINI-FOURNEL Michelle, « Grèves de femmes? », dans Françaises en guerre 1914-1918, Paris, Autrement, 2013, pp. 28-36.

ZANCARINI-FOURNEL Michelle, « Syndicalisme et travail des femmes », dans Françaises en guerre 1914-1918, Paris, Autrement, 2013, pp. 180-190.

BIBLIOGRAPHIE LOCALE

COCAUD Martine, « Infirmière, cultivatrice ou munitionnette : les femmes d'Ille-et-Vilaine dans la Grande Guerre », dans Eric Joret et Yann Lagadec (dir.), Hommes et femmes d'Ille-et-Vilaine dans la Grande Guerre, Rennes, Conseil général d'Ille-et-Vilaine, 2014, pp. 177-196.

QUIGNARD Clarisse, L'Image de la femme de 1914 à 1920 à travers la presse d'Ille-et-Vilaine : le "Nouvelliste de Bretagne" et "L'Ouest-Eclair", mémoire de maîtrise en histoire, dir. Jacqueline Sainclivier, Université Rennes 2, 1991, 157 p.

RICHARD Ronan, La nation, la guerre et l'exilé. Représentations politiques et pratiques à l'égard des réfugiés, des internés et des prisonniers de guerre dans l'ouest de la France durant la Première Guerre mondiale, université Rennes 2, thèse d'histoire, 2004.

RICHARD Ronan, « Le "Boche" au secours de l'économie de guerre ? l'exemple du pays malouin », dans Eric Joret et Yann Lagadec (dir.), Hommes et femmes d'Ille-et-Vilaine dans la Grande Guerre, Rennes, Conseil général d'Ille-et-Vilaine, 2014, pp. 163-172.

RIVELIN Elsa, Le travail salarié des femmes d'Ille-et-Vilaine pendant la Grande Guerre (fonction publique, industrie), mémoire de maîtrise en histoire, dir. Jacqueline Sainclivier, Université Rennes 2, 1991, 148 p.

VAUTIER Ophélie, La grève, un moment d'affirmation de la place des femmes : l'exemple des usines de chaussures à Fougères entre 1906 et 1932, mémoire de master en histoire, Université Rennes 2, 2013.


Participer, partager, travailler