Volet 1. L'armée et les soldats Partie 1.1. Préparer et mener la guerre Chapitre 1.1.1. Les moyens humains Chapitre 1.1.2. Les moyens structurels Chapitre 1.1.3. Les forces et les opérations militaires Sous-chapitre Unités Sous-chapitre Marine Sous-chapitre Opérations militaires Sous-chapitre Armées alliées Partie 1.2. Être soldat Volet 2. L'arrière et les civils Volet 3. L'après-guerre et la mémoire

Armées alliées

Ce chapitre présente les sources relatives aux alliés, à leurs armées et leurs soldats, à l'exclusion des populations issues de ces pays alliés.

De toutes les armées alliées qui apparaissent dans les sources de quelques communes (Parcé, Plélan-le-Grand, Redon, Rennes, Saint-Aubin d'Aubigné, Saint-Malo etc) et des Archives départementales, c'est la présence de l'armée des Etats-Unis en Ille-et-Vilaine qu'il nous est permis de mieux appréhender. Dans son discours donné à l'occasion d'une réception organisée à l'Hôtel de Ville de Rennes le 18 novembre 1917 en l'honneur des troupes américaines, Jean Janvier rappelle que « le 11 avril 1917, le Conseil municipal de Rennes a salué avec enthousiasme l'entrée en guerre des Etats-Unis », déclarée le 6 avril 1917 par le Congrès américain. Les détails de cette réception nous sont connus par trois sources différentes : l'article 5H8 (Mesures d'exception et faits de guerre : guerre 1914-1918) aux Archives de Rennes, les articles 4Ff44 (documentation sur la guerre 1914-1918) et 1M153 (Administration générale du département) aux Archives départementales. Après l'armistice, les troupes américaines restent cantonnées en Ille-et-Vilaine, notamment dans le secteur de Redon, dont les membres du Conseil d'arrondissement saluent « la belle tenue et la parfaite discipline » (article 2N29, Administration et comptabilité départementales, Archives départementales). L'article 5S496 (Transports et travaux publics, Archives départementales) offre une idée de l'activité de l'armée américaine en Ille-et-Vilaine et dans les environs : pour aménager le camp de Coëtquidan, américain entre 1917 et juin 1919, elle demande aux autorités françaises et à la Société des Tramways d'Ille-et-Vilaine la possibilité d'emprunter les voies, afin de transporter du bois depuis un chantier de Chantepie, où est installée une scierie mécanique, jusqu'au camp.

Notons aussi la présence dans les sources d'une carte de voeux des soldats anglais en direction de « leurs héroïques camarades français » pour le 1er janvier 1917 (article 2Fi529, Archives départementales).

Les archives traitent des sujets suivants : cantonnement des troupes alliées, uniformes, hébergement, fonctionnement des services, réceptions, honneurs, hommages. Les Américains sont les plus concernés.

L'essentiel de la documentation est constituée de documents figurés et de documents imprimés. Les archives des hôpitaux permettent de mesurer la présence des armées alliées sur le territoire d'Ille-et-Vilaine à travers les soins apportés aux soldats blessés.

La forte représentation de ce sujet des armées alliées dans les archives communales traduit les préoccupations patriotiques et les efforts de propagande des autorités civiles et militaires.




Boite à outils

DANS LE GUIDE DES SOURCES

Sur cette thématique des alliés, les chapitres complémentaires sont les suivants :

- dans le volet 2 : la protection des populations (pour l'accueil des réfugiés).


Participer, partager, travailler