Volet 1. L'armée et les soldats Volet 2. L'arrière et les civils Partie 2.1. Administrer le département Chapitre 2.1.1. Le fonctionnement des administrations et la vie politique Chapitre 2.1.2. La protection des populations Chapitre 2.1.3. L'information des populations Chapitre 2.1.4. Le maintien de l'ordre et la justice Sous-chapitre Maintien de l'ordre et surveillance Sous-chapitre Justice et répression Chapitre 2.1.5. L'économie de guerre Partie 2.2. Vivre à l'arrière Volet 3. L'après-guerre et la mémoire

Garde civile

Les corps spéciaux de garde civile sont créés par décret du 7 janvier 1914 (et circulaire du 14 mars suivant) pour "coopérer au maintien de l'ordre et de participer aux mesures de sécurité générale en temps de guerre » (article 1 du décret). Avec le début de la Première Guerre mondiale, la mobilisation a profondément troublé la vie de la région. Les administrations, l'enseignement, l'assistance et la police sont désorganisés par les départs, tandis que les transports ferroviaires sont pratiquement monopolisés par l'acheminement des troupes. Ces perturbations ont paralysé la vie économique. L'ordre public ne peut plus être assuré convenablement en raison de l'état de guerre et des faibles effectifs des forces de l'ordre. En service, les gardes civils portent un brassard et sont armés d'un révolver. Ils reçoivent une indemnité journalière. Les corps spéciaux sont supprimés par décret à compter du 1er novembre 1914. Leurs missions de surveillance sont dévolues aux militaires et au service de garde des voies de communication.



Plan de l'ensemble


Participer, partager, travailler