Volet 1. L'armée et les soldats Partie 1.1. Préparer et mener la guerre Chapitre 1.1.1. Les moyens humains Sous-chapitre Recrutement Sous-chapitre Mobilisation Sous-chapitre Formation Chapitre 1.1.2. Les moyens structurels Chapitre 1.1.3. Les forces et les opérations militaires Partie 1.2. Être soldat Volet 2. L'arrière et les civils Volet 3. L'après-guerre et la mémoire

Subdivisions de Rennes, Saint-Malo, Vitré. - Contingent des classes 1887 à 1921 : registres matricules du contingent, tables alphabétiques des matricules du contingent.

Contenu Ces registres matricules avec états signalétiques et des services des conscrits sont établis par l'administration militaire en charge du recrutement et sont conservés par les Archives départementales en rapport avec le lieu de recensement. Jusqu'en 1930, il existe trois subdivisions militaires dans le département Ille-et-Vilaine. La subdivision de Rennes recouvre les arrondissements de Rennes, Montfort et Redon ; celle de Vitré, les arrondissements de Vitré et de Fougères. Notons que la circonscription des bureaux de recrutement ne correspond pas toujours aux limites territoriales d'un département. C'est le cas pour celui de Saint-Malo dont le ressort contient les arrondissements de Dinan (département des Côtes-d'Armor) et Saint-Malo. L'arrondissement de Dinan est rattaché à la subdivision de Saint-Brieuc le 1er octobre 1930. A compter de la classe 1902, les registres et les feuillets matricules sont déposés aux Archives départementales des Côtes-d'Armor. Les noms des conscrits nés dans l'arrondissement de Dinan sont signalés par les lettres « SB » ou « D » dans les tables alphabétiques des matricules du contingent. Ces registres sont une source pour les recherches généalogiques puisqu'ils mentionnent l'état civil (dont la filiation et qualité du conscrit), des renseignements précis sur son physique (couleur des cheveux, des yeux, forme du front, du nez, du visage, taille, signes particuliers), ses campagnes militaires, ses éventuelles mutations, blessures, décorations ou antécédents judiciaires (condamnations, mesures disciplinaires), son degré d'instruction ainsi que ses adresses domiciliaires lors de son passage en position de réserviste. Les registres matricules sont classés selon les numéros d'ordre attribués aux conscrits. Les tables (par année) recensent par ordre alphabétique les conscrits de chaque bureau et leur attribuent un numéro matricule. Celui-ci permet de retrouver le feuillet correspondant au conscrit dans le registre matricule de cette année. Dans la plupart des cas, les registres sont accompagnés ou pourvus d'une table alphabétique, reportée sur un volume séparé ou annexée à la fin de chacun des volumes concernés. Cette table facilite la recherche du numéro matricule d'un conscrit. Avant toute consultation des registres matricules par canton, le lecteur devra donc commencer, pour ses recherches, la consultation des tables car les numéros de matricules ne se suivent pas toujours dans chaque registre. Pour faciliter la recherche à partir du nom de famille de l'individu, des tables alphabétiques ont été produites par le personnel des archives départementales pour les registres qui n'en possédaient pas. La majorité des registres matricules sont dotés, à l'origine, de tables par classe et subdivision. La tenue des registres matricules se fait selon des règles précises. Le registre matricule comprend tous les jeunes gens qui n'ont pas été déclarés impropres au service actif ou auxiliaire. Il est établi pour chaque classe d'âge et tenu par le responsable du bureau de recrutement de chaque subdivision de région militaire. En principe, les hommes sont inscrits sur le registre matricule dans l'ordre où les cantons ont été examinés par le conseil de révision en suivant, dans chaque canton, l'ordre des tirages au sort. Sur les registres matricules, sont consignés les états des services de tous les conscrits (homme du rang, sous-officier, mais très rarement officier), d'où leur désignation de "registres des états des services", ou des états signalétiques et des services. Les registres matricules forment autant de volumes que le nombre des hommes de la subdivision l'exige.
Feuillet matricule n°1091 du soldat Paul Havard (classe 1913). Registre matricules du bureau de recrutement de Vitré -FRAD35 1 R 2133.
Date
[1914-1918]
Producteur
10e région militaire (Rennes). Bureaux de recrutement (Rennes, Saint-Malo, Vitré)
Lieu x de consultation
Référence
FRAD035 1 R 1690 - 2302
Mots-clés
Voir le détail

FRAD035_GDS14-18_jpg_0008.jpg
Feuillet matricule n°1091 du soldat Paul Havard (classe 1913). Registre matricules du bureau de recrutement de Vitré -FRAD35 1 R 2133.

Participer, partager, travailler