Volet 1. L'armée et les soldats Volet 2. L'arrière et les civils Partie 2.1. Administrer le département Partie 2.2. Vivre à l'arrière Chapitre 2.2.1. La vie quotidienne Sous-chapitre Conditions de vie Sous-chapitre Oeuvres d'assistance et de secours à la population Sous-chapitre Education Sous-chapitre Religion Chapitre 2.2.2. La vie sociale Chapitre 2.2.3. L'arrière et le soldat Volet 3. L'après-guerre et la mémoire

Le rationnement

Les cartes de rationnement sont instituées à partir de 1916-1917, d'abord à Paris puis en province, pour limiter les abus liés à la rareté des produits. Leur distribution a imposé l'établissement de listes nominatives, afin de dénombrer la population. En mars 1918, des cartes individuelles d'alimentation sont établies (loi du 10 février 1918 et décret du 27 juin 1918), pour une répartition plus équitable du pain et du sucre ; les chefs de famille doivent remplir une déclaration pour les membres vivant au foyer, en mars 1918.


Observations

Le sous-chapitre consacré aux réquisitions et au ravitaillement rassemble un grand nombre de sources traitant du rationnement, et notamment les listes nominatives. Seuls les cartes d'alimentation et les tickets sont mentionnés dans le présent chapitre.



Plan de l'ensemble


Participer, partager, travailler