Volet 1. L'armée et les soldats Volet 2. L'arrière et les civils Volet 3. L'après-guerre et la mémoire Partie 3.1. Sortir de la guerre Partie 3.2. Se souvenir et honorer Chapitre 3.2.1. Le retour des corps et les sépultures militaires Sous-chapitre Identification des corps et remise des effets Sous-chapitre Rapatriements et transferts de corps Sous-chapitre Sépultures militaires Chapitre 3.2.2. Les honneurs Chapitre 3.2.3. Les commémorations Chapitre 3.2.4. Les monuments aux morts Chapitre 3.2.5. Les anciens combattants Chapitre 3.2.6. Les écrits et témoignages

Sépultures militaires

La loi du 18 février 1916 a créé deux services : le Service des pensions et secours et le Service de l'état civil, des renseignements aux familles et successions militaires. C'est à ce dernier qu'a incombé la mission de suivre le sort des militaires entrés dans les formations sanitaires ou capturés par l'ennemi et de recueillir et d'acheminer les objets ou papiers trouvés sur les militaires décédés. (Ministère des Pensions, Recueil officiel des sépultures militaires, 2e édition, 1934. Historique du Service des sépultures militaires).

Sur le sujet des sépultures, différents textes pourront être consultés avec profit :

- Loi du 29 décembre 1915, relative à l'établissement des sépultures (armée françaises et alliées)

- Loi du 25 octobre 1919, relative à la commémoration et à la glorification des morts pour la France au cours de la Grande Guerre

- Décret du 25 septembre 1920 : Aménagement et entretien des cimetières

- Décret du 28 septembre 1920 : transfert des corps des militaires morts pour la France et des victimes civiles de la guerre

- Loi du 28 février 1922, relative aux actes de décès des militaires et civil "morts pour la France"

- Décret du 18 novembre 1922, relatif aux monuments commémoratifs

- Loi du 2 juillet 1923 perpétuant le nom des citoyens morts pour la Patrie.



FRAD035_GDS14-18_jpg_0432.jpg
En illustration : Les tombes des soldats morts pour la patrie au cimetière de l'Est à Rennes. Cérémonie du 5 janvier 1919, après la décision du maire de Rennes d'accorder une concession perpétuelle aux 2 175 sépultures de militaires qui, selon ses chiffres, reposent au cimetière de l'Est - AD35 216 J 2.

Participer, partager, travailler