Volet 1. L'armée et les soldats Volet 2. L'arrière et les civils Volet 3. L'après-guerre et la mémoire Partie 3.1. Sortir de la guerre Chapitre 3.1.1. La démobilisation et la réinsertion Chapitre 3.1.2. La reconnaissance et le dédommagement Chapitre 3.1.3. Le retour au temps de paix Sous-chapitre Administration générale du département Sous-chapitre Vie politique Sous-chapitre Surveillance et maintien de l'ordre Sous-chapitre Démographie et santé des populations Sous-chapitre Reconstruction matérielle et du territoire Sous-chapitre Situation économique et sociale Partie 3.2. Se souvenir et honorer

Administration générale du département

Les années de guerre ont confirmé et amplifié le rôle des pouvoirs publics dans tous les secteurs de la vie nationale. En 1919, comme pour les périodes précédentes, le préfet et les services administratifs qu'il dirige ont la charge de la mise en oeuvre locale de la politique de l'Etat. Les délibérations du Conseil général constituent une source d'information de premier ordre : rapports annuels des différents services placés sous l'autorité du préfet ou débats et voeux formulés par les conseillers généraux (sous-séries 1 N pour les délibérations du Conseil général et 2 N pour celles des conseils d'arrondissement). L'étude de ces sources permet également de voir que le contexte économique et social d'immédiat après-guerre pose rapidement la question des priorités des pouvoirs publics et des nécessaires réorganisations de l'administration. Les projets de réforme aboutissent notamment à la refonte de la carte judiciaire (en Ille-et-Vilaine, suppression des tribunaux de première instance et création d'un tribunal départemental siégeant à Rennes) et à la simplification du paysage administratif (en Ille-et-Vilaine, suppression des sous-préfectures de Montfort et de Vitré) en 1926.


Participer, partager, travailler