Volet 1. L'armée et les soldats Volet 2. L'arrière et les civils Partie 2.1. Administrer le département Chapitre 2.1.1. Le fonctionnement des administrations et la vie politique Chapitre 2.1.2. La protection des populations Chapitre 2.1.3. L'information des populations Chapitre 2.1.4. Le maintien de l'ordre et la justice Chapitre 2.1.5. L'économie de guerre Sous-chapitre Mobilisation humaine Sous-chapitre Argent de la guerre Sous-chapitre Réquisitions et ravitaillement Sous-chapitre Activités économiques Sous-chapitre Transports, communication et travaux publics Partie 2.2. Vivre à l'arrière Volet 3. L'après-guerre et la mémoire

Routes, circulation et transports routiers.

Contenu La sous-série 2S se compose de dossiers provenant des services de la préfecture d'Ille-et-Vilaine et de l'administration des Ponts et Chaussées.

A partir de la fin du XIXe siècle, le développement du transport automobile de personnes et de marchandises soumettent les routes à rude épreuve. La mobilisation des hommes pendant le conflit se répercute sur les moyens pour entretenir les réseaux routiers nationaux, départementaux et vicinaux. Au delà de la construction et de l'entretien des routes, on trouve dans cette sous-série les dossiers relatifs à la circulation routière, en particulier au transport ou roulage des marchandises et aux véhicules automobiles. Des documents informent également sur le contrôle et l'organisation de transports publics automobiles subventionnés ou concédés par le département d'Ille-et-Vilaine.

Le fonds des Ponts et Chaussées n'est pas actuellement classé dans la sous-série 2 O. La construction et l'entretien des routes nationales étaient confiés à ce service. Des dossiers concernent le classement et le déclassement de portions de routes, les alignements frappant les propriétés privées lors de l'aménagement de routes nationales dans les localités, les expropriations pour cause d'utilité publique. Dans les dossiers de travaux, on trouve généralement le cahier des charges, les plans, les profils et les devis descriptifs qui étaient imposés aux entrepreneurs privés avant l'adjudication. A partir du 1er janvier 1906, le réseau des routes départementales est confié au service vicinal qui en assure l'entretien jusqu'à son rattachement au service des Ponts et Chaussées en 1940 (voir sous-série 3 O). La police de grande voirie routière veillait à assurer la conservation des routes nationales et départementales et à y permettre une circulation sans entrave. Les mesures ressortissant de la police de la grande voirie visaient à contrôler et à réprimer l'empiètement des intérêts privés sur la voie publique. Les contraventions de la police de la voirie pouvaient être constatées par le personnel des Ponts et Chaussées.
Référence
FRAD035 2 S
Mots-clés
Voir le détail


Participer, partager, travailler