Affiner
sa recherche

Volets du guide

L'arrière et les civils(34) L'après-guerre et la mémoire(7)

Mots clés

Salaire(41) Conditions du travail(16) Coût de la vie(14) Personnel communal(6) Comité départemental des salaires (Ille-et-Vilaine)(4) Comité professionnel d'expertise (Ille-et-Vilaine)(3) Atelier de construction de Rennes(2) Bureau de placement(2) Conseil supérieur du travail(2) Instituteur(2) Office central de placement(2) Service vicinal(2) Indemnité(1) Office intercommunal de placement(1) Personnel(1) Travail(1) Voir plus

Lieux géographiques

Bazouges-sous-Hédé(3) Dol-de-Bretagne(2) Redon(2) Vitré (arrondissement)(2) Mont-Dol(1) Renac(1) Saint-Malo(1) Saint-Malo (arrondissement)(1) Saint-Thurial(1) Vitré(1)

41 résultats

6 lieux de conservation pour la page de résultats en cours


Service vicinal. - Salaires, indemnités et retraites des cantonniers et agents voyers : correspondance, circulaires, rapports, extraits du registre des délibérations du Conseil général.
1917-1922
Revendications du personnel pour obtenir la hausse des salaires et pensions afin d'atténuer les conséquences de la cherté de vie.
Voir la fiche
Traitements des instituteurs des arrondissements de Fougères, Monfort, Redon, Rennes, Saint-Malo et Vitré : registres*.
1914-1920
Ces documents issus du fonds versé par l'Inspection académique d'Ille-et-Vilaine, fournissent quelques informations sur la mobilisation du personnel, l'avancement de grade militaire des instituteurs mobilisés, les instituteurs réfugiés. Présence de relevés des peines disciplinaires d'instituteurs mobilisés et d'états de salaires des employés de l'inspection académique d'Ille-et-Vilaine mobilisés à l'Atelier de construction de Rennes et à la...
Voir la fiche
Salaires des ouvrières à domicile. - Protestations contre les tarifs fixés par les comités départementaux (1915-1918), dont celui d'Ille-et-Vilaine.
1915-1918
Le petit dossier Ille-et-Vilaine contient des pièces relatives à la rémunération des ouvrières à domicile travaillant pour Nicolle, fabricant de fleurs artificielles à Dol-de-Bretagne (aboutissant en 1919 à une baisse du salaire minimum quotidien à payer aux ouvrières travaillant à domicile dans la spécialité de la « petite fleur », dans un contexte de concurrence de l'industrie allemande dont la "petite fleur" est une spécialité).
Voir la fiche