Affiner
sa recherche

Volets du guide

L'armée et les soldats(11)

Mots clés

Recrutement militaire(11) Conscription(4) Affectation spéciale(1) Ajourné(1) Armée(1) Dispensé(1) Engagé volontaire(1) Exempté(1) Inscription maritime(1) Livret matricule(1) Marine(1) Officier militaire(1) Réformé(1) Réglementation(1) Réserviste(1) Soutien de famille(1) Sursis(1) Territoriaux(1) Voir plus

11 résultats

7 lieux de conservation pour la page de résultats en cours


Recensement des classes
À la veille de la Première Guerre mondiale, les deux modes de recrutement sont l'engagement volontaire et la conscription.
Voir la fiche
Dossiers, livrets militaires, états de service
Le terme de livret désigne deux pièces différentes, qu'il ne faut pas confondre : le livret individuel d'une part, le livret matricule d'autre part. Les livrets individuels, souvent appelés livrets militaires, étaient en possession des soldats et ont souvent été conservés par les familles. Les livrets matricules étaient dans les mains de l'administration et n'ont pas été conservés, ou à la marge. 1.LE LIVRET INDIVIDUEL Le livret individuel est un document...
Voir la fiche
Engagés volontaires
Un engagé volontaire est un jeune homme qui, remplissant les conditions requises, s'engage à servir sous les drapeaux en dehors des époques fixées par son âge pour être astreint au service militaire. Il existe différentes sortes d'engagement : l'engagement ordinaire, l'engagement pour la marine et les troupes coloniales, l'engagement pour la durée de la guerre, l'engagement pour la légion étrangère, l'engagement pour les corps indigènes...
Voir la fiche
Réservistes et territoriaux
Les réservistes sont les hommes qui, au terme de leur service militaire dans l'armée active (qui dure 3 ans depuis la loi de 1913), sont versés dans la réserve de l'armée active et renvoyés dans le civil. Ils sont astreints à deux périodes d'instruction. En cas de mobilisation, ils sont rappelés et doivent regagner leur affectation de mobilisation. Après onze années dans la réserve de l'armée active, ils passent dans l'armée territoriale. En cas de...
Voir la fiche
Marins : l'inscription maritime
La base de recrutement de la Marine nationale est restée au XIXe siècle celle de l'inscription maritime, héritière du système des classes institué par Colbert en 1668. Ce mode de recrutement concernait les jeunes gens âgés de 18 ans et ayant déjà acquis, pour la majorité, une expérience de navigation dans la marine de commerce ou dans la pêche. Le règlement du 7 novembre 1866 définit les rouages de l'institution. Le littoral de la France reste divisé en...
Voir la fiche
Affectations spéciales
La notion d'affectation spéciale est présente dans l'article 4 du décret du 1er août 1914 prescrivant la mobilisation des armées de terre et de mer : "Le présent décret entraîne l'appel à l'activité des hommes qui ont été désignés, dès le temps de paix, pour constituer les unités de douaniers ou de chasseurs forestiers ainsi que les services accessoires de l'armée (trésorerie et postes, télégraphie militaire, sections de chemins de fer de...
Voir la fiche
Exemptés, ajournés et réformés
Un homme EXEMPTE est considéré comme impropre à tout service actif ou auxiliaire dans l'armée, en raison d'infirmités ou de maladies incurables. Un homme AJOURNE (ou "ajourné à l'année suivante") devra repasser devant le conseil de révision. Il existe divers motifs d'ajournement. Pour justifier de leur situation, les ajournés reçoivent un certificat. Un homme REFORME est un militaire qui n'est plus apte au service en raison de son état de santé,...
Voir la fiche
Dispenses et sursis
La dispense est la faculté accordée aux jeunes gens appelés de n'accomplir qu'une partie de leur service militaire, en temps de paix et sur leur demande, s'ils remplissent certaines conditions prévues par la loi. Le sursis d'incorporation consiste à reporter la date d'incorporation, la demande étant soumise au maire puis transmise au préfet puis au conseil de révision, qui statue.
Voir la fiche